Deuxième Rencontres de l'Agora

5 dates, 5 webinaires, 1 créneau horaire 18h30-19h45

en visio, lien bientôt disponible


Mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons pour mieux (re)penser l'avenir !

Après une première rencontre en juillet dernier où nous avons exploré comment déconstruire nos systèmes de domination et transformer nos peurs en énergie d'action positive, l’Agora vous propose de continuer à tirer le fil de comment, collectivement, construire une société plus respectueuse du vivant. Pour cela, nous vous proposons de venir contribuer à une série de cinq webinaires du 2 novembre au 16 décembre.

Un des constats mis en exergue lors de la première rencontre est que nos cerveaux sont, depuis des années, enfermés dans des schémas de pensée conditionnant nos comportements et nos modes d’agir. Nous regardons le monde et pensons des solutions avec des approches segmentées par sujets, thématiques, secteur d’activité, et non avec une approche systémique. Il est temps d’enlever ces œillères, pour, comme le dirait Baptiste Morizot, imaginer et mettre en oeuvre collectivement d’autres manières d’être vivant et de vivre ensemble !

  • Prenez date dès maintenant et inscrivez-vous à la liste de diffusion dédiée pour ne louper aucun rendez-vous !
Je m'inscris à la liste de diffusion

Les liens pour vous connectez seront déposés ici très prochainement !!


DEUX SÉRIES DE WEBINAIRES :

Première partie : Comment changer notre regard et mieux observer notre environnement ?
En revêtant des lunettes d’anthropologue, de géographe, d’éthologue, d’urbaniste ou encore d’artiste (voire toutes en même temps), mettons en évidence les incohérences du système dominant et rencontrons celles et ceux qui nous entourent pour collectivement, (re)penser le monde dans lequel nous vivons.

- Mardi 2 novembre :« L'anthropologie au service de la transition écologique et solidaire ! »,
avec Stéphanie Douillard, anthropologue au service de la transition locale, et Frédéric David, fondateur et coordinateur de Demain-Vendée, un média inspirant mais pas que.

S'appuyer sur l’anthropologie pour défricher l’invisible et révéler les trésors du territoire sur lequel chacun et chacune évolue. Stéphanie Douillard et Frédéric David feront le lien entre les moments clés de l’histoire de l’humanité et l’évolution de notre rapport à l’environnement et au vivant, tout en partageant des retours d’expériences positives et inspirantes.

Cliquez sur l'image pour découvrir l'intervenant-e.
- Mercredi 17 novembre : « Et si l'environnement était partie prenante dans les décisions de développement de territoire ? »,
avec Pascal Ferren, philosophe, fondateur de l’atelier d’urbanisme imaginatif "L’inverse de la fusée" et Cédric Sueur, maître de Conférences en Ethologie et Ethique animale au CNRS-Université de Strasbourg.

Comment et pourquoi passer de l’égocentrisme ou anthropocentrisme, où l’humain est considéré comme l'entité centrale la plus significative de l'Univers et qui appréhende la réalité à travers la seule perspective humaine, à un écocentrisme, qui met l’accent sur l’interconnexion des formes de vie au sein d’un tout complexe et harmonieux. L’être humain étant considéré comme faisant partie de la nature et les autres êtres vivants ayant une valeur intrinsèque.

Cliquez sur l'image pour découvrir l'intervenant.


Deuxième partie : Quels outils et méthodes favorisent la créativité ?
Explorons les imaginaires de la transition et de la résilience grâce à différentes approches, allant de l’écriture, à la mise en mouvement du corps et la voix, en passant par le rêve éveillé.

- Mardi 14 décembre: « De la fiction au réel : l'écrit comme technique d'animation pour penser les transitions », avec Nicolas Gluzman, initiateur de Futurs proches, Mathilde Guyard impliquée dans Futurs proches et La Fresque Renaissance écologique et, Éric Favre et Valérie Chabredier tous deux bénévoles au sein d’un groupe local Colibris.

Futurs proches et la Fresque de la renaissance écologique vous feront découvrir comment écrire de nouveaux récits capables d’irriguer nos imaginaires et de contribuer, modestement, à faire évoluer les consciences.

Cliquez sur l'image pour découvrir l'intervenant.
- Mercredi 15 décembre de 18h30 à 19h45 : « Art et écologie : comment le théâtre créé du dialogue sur les territoires ? », avec Olivier Fournout, maître de conférence HDR à Telecom Paris, et Cyrille Bombard co-gérant de la SCOP WISION.

Pour changer des habituels débats d’oppositions d’idées, Olivier Fournout nous propose de passer par la mise en mouvement et par la voix pour répondre aux enjeux écologiques. Cyrille Bombard partagera l’expérience vécue autour du projet Aliment’action où le théâtre permet de réunir les différents acteurs d’une commune pour créer du dialogue afin de dénouer les tensions, et collectivement trouver des solutions ambitieuses.

Cliquez sur l'image pour découvrir l'intervenant.







- Jeudi 16 décembre : « Le rêve éveillé : s'affranchir des barrières du mental pour (re)penser nos modes de vie », avec Virginie Boissière, formatrice et accompagnatrice en rêve éveillé et Catherine Poitevin, membre du GL de Cholet pour témoigner de l’expérience vécu lors de la rencontre Agora réalisée près de Cholet en juin.
Cliquez sur l'image pour découvrir l'intervenant.
Le rêve éveillé est un art qui utilise l’imagination et prend la forme d’un voyage guidée. Il invite à sortir des représentations ou schémas de pensées dominants actuels, qui conditionnent nos décisions et comportements, nous empêchant de penser l’avenir. Ré-équilibre l’expression du cerveau gauche lié au raisonnement logique et rationnel, et du cerveau droit associé à l’intuitif et l’émotionnel, afin d’être créateurs de possibles !! Des bénévoles du groupes local Choletais partagerons l’expérience vécue avec les participant-e-s de l’Agora des colibris qui a eu lieu début juin.